Grande Ourse

Grande Ourse

Pour réaliser son rêve de devenir batteuse, Zélie devra se battre contre l’incompréhension de son père et le regard des autres. A travers cette épopée personnelle, nous nous projetons dans les étapes de vie d’une jeune femme : nous parlons de notre jeunesse, du rapport à la famille et aux autres, de comment nous devenons adulte et artiste.

C’est un spectacle tout public intime et émouvant, parfois drôle, résolument optimiste dans lequel l’acteur incarne de nombreux personnages avec tendresse et subtilité. Nous nous plongeons dans la psyché féminine et dans nos souvenirs de jeunesse rythmée par la musique de David Bowie.

Théâtre Les Déchargeurs (Paris) du 30 Janvier au 22 Février à 19h du Dimanche au Lundi.

Réservations sur le site du théâtre : https://www.lesdechargeurs.fr/

Teaser : https://vimeo.com/619840284

Mise en scène : Guillaume Jacquemont
Texte : Etienne Bianco
Conception sonore : Colombine Jacquemont
Lumières : Stéphane Deschamps
Interprétation : Luc Rodier
Production : Compagnie La Guilde
Avec le soutien de : théâtre les 3 Pierrots (Saint-Cloud), la ville de Guingamp, la ville de Grâces.
Durée : 1h05

La Presse en parle :
« C’est fin, délié, avec des éclats de jeunesse.[…] C’est la jeunesse qui parle. Une pièce dirigée avec précision.
[…] Un interprète qui possède un charme véritable, des moyens remarquables, une maîtrise étonnante de la moindre des nuances du texte, du jeu, des déplacements : un jeune artiste prometteur. »

Armelle Héliot – BLOG LE FIGARO : http://blog.lefigaro.fr/theatre/2018/06/au-belleville-il-etait-une-foi.html

« Dans Grande Ourse, le comédien, vif et éblouissant, fait vivre à lui seul une époque et un monde – une enfant et ses parents, ses camarades d’école… – dans la vivacité fulgurante de la jeunesse – corps libre et élan intérieur. »

Véronique Hotte – HOTTELLO :
https://hottellotheatre.wordpress.com/2021/07/14/festival-davignon-off-au-theatre-des-barriques-grande-ourse-texte-detienne-bianco-mise-en-scene-de-guillaume-jacquemont-avec-luc-rodier/

La relation presse est assurée par le bureau ZEF production (Isabelle Muraour et Emily Jokiel) : http://www.zef-bureau.fr/grande-ourse-2/

Festival Keranno 2018

Festival Keranno 2018

Festival Keranno 2018

Nous avons besoin de merveilleux pour croire en l’humanité
En une communion bienveillante avec l’autre
Celui qu’on veut nous faire croire loin
Nous sentons plus que jamais l’envie de rencontrer, d’unir
L’homme permet à l’homme de se découvrir
Au théâtre, acteurs et spectateurs travaillent à ce que l’inattendu advienne,
L’inattendu qu’on sait éphémère et qu’on ne peut posséder,
Ce qui nous échappe et qu’on abandonne
Nous ne sommes que de passage dans ce monde, dans cette salle ou dans ce parc
Mais l’acte poétique a le pouvoir de cristalliser ce temps

Plonger le spectateur dans une dimension où les forces de la vie et de la mort se défient
Etre ensemble pour faire quelque chose et faire quelque chose pour être ensemble
Le Festival Keranno est un lieu public pensé pour le public
Ouvert à tous les horizons artistiques
Pour accueillir, le temps d’un weekend, une famille de théâtre
Où le jeu sollicite l’imaginaire du spectateur,
Que ce soit à travers la parole, le geste ou le silence
L’essentiel, le simple et le proche
Dans une émotion au dialogue inventé et intime
Tous ces spectacles sont un étonnement face à la vie

 « Le théâtre n’est pas ceci ou cela. Le théâtre est ceci et cela. »
L.Terzieff

Programme

Samedi 7 Juillet

15h

Eden

compagnie P’tit Cirk

Durée: 1h

16h30

Neige

collectif Lyncéus

Durée: 1h

18h

Escurial

 

Durée: 1h

21h30

Concert

Les Super Manouche Bros

Jazz manouche

23h30

Concert

Mix it Records
Charly X Keita

DJ set

 

Manifestations et déambulations pendant toute la journée :

Contes, poésie et histoires autour d'un arbre

avec Jean-Louis Martin-Barbaz et Loris Verrecchia

Ateliers initiation au théâtre pour les enfants

avec les membres de la Guilde

Les petits plus :

Bar (bière artisanale, vin, soft),
restauration (crêpes sucrées et salées) et librairie.
Camping gratuit dans le parc du château

Dimanche 8 Juillet

15h

Eden

compagnie P’tit Cirk

Durée: 1h

16h30

L’épopée rocambolesque de Roudolph et Praxinos

 

Gabriel Acremant et
Arnaud Pontois-Blachère

Durée: 1h

18h

Crash Test

Etienne Bianco

Durée: 1h

Manifestations et déambulations pendant toute la journée :

Contes, poésie et histoires autour d'un arbre

avec Jean-Louis Martin-Barbaz et Loris Verrecchia

Ateliers initiation au théâtre pour les enfants

avec les membres de la Guilde

Les petits plus :

Bar (bière artisanale, vin, soft),
restauration (crêpes sucrées et salées) et librairie.
Camping gratuit dans le parc du château

Gardons le cap !

Gardons le cap !

La merveilleuse troupe des Folies Derrière s’apprête à lever le rideau. Son charismatique directeur Guido Margaritus entre en scène pour annoncer le formidable spectacle sur le point de commencer, une production pharaonique de « La Belle au Bois Dormant » : quatre cents figurants, des chevaux, des éléphants, des effets pyrotechniques … Du jamais vu ! Malheureusement, tout cela était bien trop beau pour être vrai : quelques instants avant le début du spectacle, l’équipe au complet pique-niquait dans un champ… Une moissonneuse-batteuse fauchait les blés… Ainsi, Snip, l’assistant du directeur et unique survivant, annonce la terrible nouvelle : « ils ont tous été moissonnus-battus ! » … même le chat !
C’est un cauchemar ! Que peuvent-ils faire ? Garder le cap !
Snip jouera La Belle et pour les autres rôles, ils s’arrangeront. Oui mais… Snip pose une condition : modifier le conte ! Celui-ci est trop passéiste et bien trop patriarcal : la femme (qui en est pourtant l’héroïne) n’y a jamais son mot à dire, pire : elle dort presque du début à la fin ! Après quelques concertations avec le public, Guido Margaritus donne son accord. Cette version toute fraîche et inédite de « La Belle au Dormant » peut bel et bien commencer.

Teaserhttps://vimeo.com/459454962

Dates tournée estivale 2021 :

– Le 12 Août à Plouha, 20h30 sur le parvis de l’église
– Le 14 Août à Lantic, à 19h sur le marché estival nocturne
– Le 15 Août à Dinan, 16h dans la cour d’école de la Garaye
– le 17 Août à Quintin, 10h30 sur le marché place du Martray
– Le 20 Août au Plessis Trévise (94), 19h30 au parc de Burladingen
– Le 25 Août à Plérin, 17h devant les rosaires.
– Le 25 Septembre à Trégueux, 16h Bleu Pluriel.
Ecriture, mise en scène et interprétation : Luc Rodier (Snip) et Loris Verrecchia (Guido Margaritus)
Production : Compagnie La Guilde
Avec le soutien de : du Ministère de la Culture, DRAC Bretagne dans le cadre de l’été culturel 2021, la ville de Guingamp, le théâtre du Champ Au Roy, la ville de Ploufragan, le centre culturel Le Cap (Plérin), An Dour Meur (Plestin-les-Grèves) et la ville de Grâces.
Durée : 50 minutes
Spectacle sur tréteaux en plein air adaptable en salle.
Le traitement de monsieur Pin’s

Le traitement de monsieur Pin’s

Création en cours

Grâce aux progrès de la médecine, le monde n’a plus connu de maladie depuis quarante ans, ou cinquante, on ne sait plus trop. Seuls les anciens s’en souviennent.
Sur une petite île, Pin’s, jeune homme discret, la vingtaine, orphelin, vit une vie rangée et solitaire. Il travaille pour sur le bateau de Marin, un pêcheur boiteux, brutal et taciturne qui lui fait tout faire à bord. Un beau matin, en pleine pêche, Pin’s fait un malaise. Marin alerte les autorités ; on demande leur avis aux anciens et aux rares médecines qui restent, il faut se rendre à l’évidence : Pin’s est malade.
La nouvelle fait le tour de l’île et, en haut lieu, le Dirigeante et son Adjointe ont tout intérêt à régler cette affaire avant que la panique ne s’installe sur l’île. Pin’s est placé en quarantaine et les médecins sont convoqués afin de soigner cette maladie au plus vite mais ceux-ci s’acharnent sur lui car ils ne savent plus soigner que des blessures physiques. Soudain, cette maladie se fait chair, elle devient une véritable personne qui interagit avec tout le monde.
Un soir, elle persuade Pin’s de quitter l’île …

Texte et Mise en scène : Loris Verrecchia
Interprétation : Lia Khizioua, Luc Rodier, Laura Segré, Laurène Thomas, Loris Verrecchia
Production : Compagnie La Guilde
Avec le soutien de : le département des Côtes d’Armor, le théâtre du Champ Au Roy, le centre culturel Le Cap (Plérin), An Dour Meur (Plestin-les-Grèves) et la ville de Grâces
Durée estimée : 1h30

 

Colombine Jacquemont

Colombine Jacquemont

Colombine Jacquemont débute les études musicales de piano puis de harpe dès son plus jeune âge. Elle s’intéresse ensuite aux métiers du son, et intègre alors en 2012 la double-licence ‘Sciences & Musicologie’ à l’Université Paris-Sorbonne. 

Sensibilisée depuis son enfance au monde de la scène à travers de nombreux  concerts et spectacles, Colombine intègre en 2015 le Master de Conception Sonore de l’ENSATT (Ecole des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon.

Elle poursuit parallèlement ses études musicales au Conservatoire de Lyon. L’ENSATT lui permet d’aborder les différents domaines techniques du son (réalisation sonore, régie, sonorisation, plateau, bruitage, prise de son et post-production dans les domaines de l’audiovisuel : radio, musique, cinéma,…) et d’affirmer une esthétique propre en tant que conceptrice sonore autour de multiples projets passés ou à venir : conceptions sonores pour Dans la jungle des villes (Studio-Théâtre d’Asnières), Les Métronomes, (création collective, ENSATT), !!! dirigé par Pierre Meunier et Marguerite Bordat, où elle exploite aussi ses compétences musicales, et Pucelle dirigé par Marion Lévêque (2018, ENSATT). Elle clôturera son Master en juin 2018 par un Mémoire de Recherche-Création croisant la création sonore avec une autre de ses passions, la photographie.