Laurène Thomas

Laurène Thomas

Parallèlement à des études de Lettres Modernes Appliquées à la Sorbonne, Laurène Thomas se forme au Conservatoire Claude Debussy avec Carole Bergen et au sein de la Cie La Rumeur avec Patrice Bigel, où elle découvre la danse-théâtre.

Elle intègre le Studio d’Asnières en 2012 puis son école supérieure l’E.S.C.A l’année suivante.

Elle travaille avec Bruno Bonjean dans Et dans le trou de mon coeur, le monde entier de Stanislas Cotton, au coeur du Studio d’Asnières avec Hervé Van Der Meulen dans Beaucoup de bruit pour rien, et participe à la création de Immortels – Le nid et L’envol avec la Cie Adhok, dirigée par Doriane Moretus et Patrick Dordoigne – en tournée en France et à l’international.

Laurène rejoint également de jeunes compagnies, comme la Cie Phosphore dirigée par Adrien Guitton – au théâtre de l’Athénée avec sa création L’aile Déchirée, la Cie 359 degrés s’ouvrant au théâtre immersif avec  La Grande Suite , la Rippe – prochainement à Avignon avec No Limit – et la Guilde dans Le traitement de monsieur Pin’s.

Martin Karmann

Martin Karmann

Après un baccalauréat L en 2010, il se forme 3 ans à l’école Claude Mathieu où il monte, en aetlier d’élèves de 3e année Kids de F. Melquiot. En septembre 2013, il intègre le CFA d’Asnières où il joue dans Le Mariage Forcé et Les précieuses ridicules de Molière (m.e.s. J-L Martin-Barbaz) ainsi que Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare (m.e.s. H. van der Meulen).

Il a également travaillé avec Yveline Hamon et Alain Batis au Festival de l’ARIA à Olmi Cappella, ainsi qu’avec la Compagnie Isabelle Starkier. Il joue ensuite sous la direction de Stéphanie Loik dans La fin de l’homme rouge puis sous la direction de Paul Desveaux dans Le garçon du dernier rang pour une tournée en Suisse et en France.

Il a tourné pour la télévision pour Caroline Huppert (Pour Djamila), Sam Karmann (Les Bougons) puis pour Nath Dumont (Le morning).

Il est à l’affiche du film La Dernière Vie de Simon de Leo Karmann.

Augustin Passard

Augustin Passard

Augustin a participé à de nombreux événements collectifs sous forme de
stages interdisciplinaires tels que l’Aria (Corse), Demain Le Printemps (Minsk),
The Watermill Center (NYC) et a pu travailler avec des personnalités de renom tel Robin Renucci ou Robert Wilson.

Dipômé en 2016 du CFA des comédiens (ESCA Asnières), il a travaillé avec J-L Martin-Barbaz (Arturo Ui), H. Van Der Meulen (Jeux de massacres, Beaucoup de bruit pour rien, Cabaret : A table !), Y. Hamon (Penthésilée, Scènes de chasse en Bavière, Les petites filles modèles), René Loyon (La double inconstance), C. de Dadelsen (La locandiera), J. Guega (L’enfant do, Days of nothing).

Depuis 2015, il donne forme à ses premiers projets de mise en scène un texte de Davide Carnevall (Sweet Home Europa) et une carte blanche au Studio-Théâtre d’Asnières pour laquelle il écrit et mène un projet de création collective (Echec(s) – A l’ombre des grands arbres).

En 2017-2018, il poursuivra la tournée de La double inconstance, la création de Plus ou moins l’infini et débutera la création de La ménagerie de Verre de T.
Williams sous la direction d’Eric Cénat.